Temps de lecture : 4 minutes


Un tiers des centrales électriques détruites en Ukraine, la situation désormais critique

Temps de lecture : 4 minutes

Catégorie Monde , En Bref

Temps de lecture : 4 minutes

Au lendemain d’attaques russes meurtrières à l’aide de drones kamikazes sur la capitale, Kiev, plusieurs autres régions ukrainiennes ont connu, ce mardi 18 octobre, des pannes d’électricité et d’eau courante après une série de nouvelles frappes russes ayant visé des infrastructures énergétiques essentielles.

Kirill Timoshenko, un proche conseiller du président Volodymyr Zelensky, a déclaré : «Selon les premiers éléments, [il y a eu] trois frappes sur des installations électriques» à l’est de Kiev. Il ajoute que deux autres frappes avaient touché une infrastructure énergétique de la ville de Dnipro, causant de «graves dégâts».

L’opérateur DTEK a rapporté des «interruptions» dans l’approvisionnement en électricité et en eau pour les habitants de la rive gauche du Dniepr, qui traverse la capitale. «Les ingénieurs déploient tous les efforts nécessaires pour rétablir l’approvisionnement», est-il expliqué.

Lire aussi : Quelque 43 «drones kamikazes» se sont abattus sur Kiev mais «n’arriveront pas à briser» les Ukrainiens, affirme le président Zelensky

D’autres bombardements ont touché la ville de Jytomyr, située à l’ouest de Kiev, selon Timoshenko. D’après le maire de cette commune, Serhiy Soukhomlyn, deux frappes russes sur une centrale électrique ont provoqué des coupures d’électricité et d’eau. «Les hôpitaux sont sur alimentation de secours», a-t-il précisé sur Telegram. Dans le Nord-Est, une «entreprise industrielle» située dans la seconde ville d’Ukraine, Kharkiv, a aussi été frappée, selon son maire, Ihor Terekhov. «En cinq minutes, il y a eu deux séries d’explosions dans la ville», a-t-il expliqué.

Avec ces nouveaux bombardements russes, «la situation est critique maintenant dans tout le pays, car nos régions sont dépendantes les unes des autres», a fait savoir mardi la présidence ukrainienne. «Depuis le 10 octobre, 30 % des centrales électriques ukrainiennes ont été détruites, provoquant des pannes massives dans tout le pays », a dénoncé Volodymyr Zelensky sur Twitter. Timoshenko a ainsi jugé «nécessaire que tout le pays se prépare à ce qu’il puisse y avoir des pannes d’électricité, d’eau et de chauffage».

Dans son point quotidien, le renseignement britannique affirme que «depuis le 10 octobre, la Russie a maintenu un rythme élevé de frappes à longue portée contre des cibles dans toute l’Ukraine. (…) Il est fort probable que l’un des principaux objectifs de cette campagne de frappes soit de causer des dommages étendus au réseau de distribution d’énergie de l’Ukraine. Comme la Russie a subi des revers sur le champ de bataille depuis août, elle a très probablement acquis une plus grande volonté de frapper des infrastructures civiles en plus des cibles militaires ukrainiennes.»

L’armée russe a, pour sa part, confirmé mardi avoir frappé des infrastructures énergétiques en Ukraine. «Les forces armées russes ont continué de frapper avec des armes aériennes et maritimes de haute précision et de longue portée le commandement militaire et les systèmes énergétiques d’Ukraine», a déclaré le ministère de la Défense russe dans son rapport quotidien, assurant que «toutes les cibles ont été touchées».

Le président ukrainien, Volodymyr Zelensky, estime désormais qu’«il n’y a plus de place pour des négociations avec le régime Vladimir Poutine».

Le Maroc condamne la visite du ministre israélien à Al Aqsa

Le Maroc condamne la visite du ministre israélien à Al Aqsa

Le ministre israélien de la Sécurité nationale, Itamar Ben Gvir, s'est rendu à l’esplanade des mosquées à Jérusalem. Cela a suscité l'indignation de la communauté internationale. P…
Covid-19 : la Chine s'engage à partager les informations avec le monde

Covid-19 : la Chine s’engage à partager les informations avec le monde

La Commission nationale de la santé en Chine (équivalent du ministère de la Santé), a exprimé, le 3 janvier, son engagement à partager les informations liées à la Covid-19 avec le …
FMI : alerte sur une "année difficile" pour l'économie mondiale

FMI : 2023, une « année difficile » pour l’économie mondiale

La directrice générale du Fonds monétaire international (FMI), Kristalina Georgieva, a averti que l'économie mondiale est confrontée à «une année difficile, plus difficile que l'an…
Conseil de sécurité : entrée de cinq nouveaux membres non-permanents

Conseil de sécurité : entrée de cinq nouveaux membres non-permanents

L’Équateur, le Japon, Malte, le Mozambique et la Suisse ont pris leurs fonctions, ce mardi 3 janvier, en tant que membres non permanents du Conseil de sécurité des Nations Unies. L…
La Croatie intègre la zone euro et l'espace Schengen

La Croatie intègre la zone euro et l’espace Schengen

En adoptant l'euro à la place de sa kuna (la monnaie croate depuis 1994), la Croatie est devenue, dimanche 1ᵉʳ janvier 2023, le 20ᵉ membre de la zone euro, près de dix ans après so…
Espagne : quatre tonnes de cannabis saisies sur un bateau

Espagne : quatre tonnes de cannabis saisies sur un bateau

La police espagnole a annoncé, mardi 27 décembre, avoir saisi 4,4 tonnes de cannabis apparemment destinées à l'Amérique latine à bord d'un bateau qui naviguait au large des côtes s…
Mort du jeune Aymen : le conducteur du véhicule mis en examen, la famille soulagée

Mort du jeune Aymen : le conducteur du véhicule mis en examen, la famille soulagée

L’homme soupçonné d’avoir percuté mortellement le jeune Aymen (14 ans) à Montpellier le soir de la demi-finale Maroc-France en Coupe du monde, a été interpellé ce mardi chez ses pr…
Tempête hivernale aux États-Unis : le bilan s'alourdit

Tempête hivernale aux États-Unis : le bilan s’alourdit

La violente tempête hivernale qui balaye le centre et l'est des États-Unis depuis plusieurs jours a fait plus de 40 morts. Selon un dernier bilan, le froid et la neige ont emporté …