Tunisie : l’islam ne sera plus la religion officielle de l’État dans la nouvelle Constitution

Temps de lecture : 3 minutes


Tunisie : l’Islam ne sera plus la religion officielle de l’État dans la nouvelle Constitution

Temps de lecture : 3 minutes

Catégorie Afrique , En Bref

Temps de lecture : 3 minutes

Le président tunisien, Kaïs Saïed, a déclaré mardi que la nouvelle Constitution ne consacrera pas l’Islam comme religion officielle de l’État. Il a avancé ces propos après avoir reçu un projet de Constitution, qu’il est censé approuver avant de le soumettre à un référendum le 25 juillet.

«La prochaine constitution de la Tunisie ne parlera pas d’un État ayant l’Islam comme religion, mais d’appartenance à une Oumma (communauté) qui a pour religion l’islam», a précisé Saïed, soulignant la distinction entre l’État et l’Islam.

Avant cette nouvelle Constitution, l’Islam était la «religion d’État» dans ce pays, où la grande majorité de la population est musulmane. Toutefois, ce dernier ne souscrit pas à la Charia, mais s’appuie fortement sur les codes civils européens.

À la suite de la déclaration de Kaïs Saïed, Rached Ghannouchi, homme politique tunisien et cofondateur du parti islamique Ennahda, a écrit sur Facebook : «La plus grande corruption en politique est la tyrannie, et son remède est de revenir à la démocratie et à la séparation des pouvoirs».

Ghannouchi estime que la feuille de route politique du président est une «route sans issue», dénonçant que Saïed a transformé la Tunisie d’«un régime démocratique en un régime dictatorial».

De son côté, Sadeq Belaïd, l’expert juridique qui a dirigé le comité de rédaction de la nouvelle Constitution, avait déclaré au début du mois qu’il supprimerait toute référence à l’islam dans le document afin de confronter les partis islamistes. «80% des Tunisiens sont contre l’extrémisme et contre l’utilisation de la religion à des fins politiques», avait assuré Belaïd.

Pour rappel, le premier article de la constitution tunisienne de 2014, adoptée après la révolution de 2011, affirme que le pays est «un État libre, indépendant et souverain, l’Islam est sa religion et l’Arabe sa langue». Ainsi, l’adoption de ce nouveau projet de Constitution marquerait une rupture sans précédent entre l’Islam et l’État en Tunisie.

Notons que le pays est plongé dans une crise politique depuis que Kaïs Saïed a pris le contrôle du gouvernement en juillet dernier et qu’il a dissous le Parlement. Des mesures que ses opposants, dont Ennahda, ont qualifié de coup d’État.

Constitution, Kais Saïed, Tunisie

Recommandé pour vous

Mali : deuil national après les massacres de civils

Temps de lecture : 2 minutes

À la suite du massacre qui a eu lieu le week-end dernier au Mali, trois jours de deuil national ont été décrétés. Il s’agit d’un hommage aux vi…

Guinée : accueil de rock-star pour Paul Pogba

Temps de lecture : 1 minute

À son arrivée mardi 21 juin en Guinée, le pays d’origine de ses parents, Paul Pogba a été accueilli par des milliers de supporter…

Tunisie : Saïed reçoit le projet de la nouvelle constitution tunisienne

Temps de lecture : 2 minutes

Le président tunisien, Kaïs Saïed, a reçu, lundi 20 juin, le projet de la nouvelle Constitution, selon la présidence tunisienne.

Ce proj…

Cédéao : déploiement d’une force de stabilisation en Guinée-Bissau

Temps de lecture : 2 minutes

Plusieurs pays d’Afrique de l’Ouest ont entamé cette semaine le déploiement d’une force de stabilisation en Guinée-Bissau. Cette mobilisation i…

Mali : des terroristes tuent plus de 130 personnes dans le centre du pays

Temps de lecture : 2 minutes

Au cours du week-end dernier, plus de 130 personnes ont été tuées dans des attaques terroristes dans des villes voisines du centre du Mali. Il …

Tunisie : poursuite de la colère populaire

Temps de lecture : 2 minutes

La capitale tunisienne a été ce weekend le théâtre de manifestations massives. Ce mouvement de colère dénonce la décision du président, Kaïs Sa…

Tunisie : l’UGTT dénonce le « chantage » du FMI

Temps de lecture : 2 minutes

L’Union générale tunisienne du travail (UGTT) a fustigé ce jeudi le Fonds monétaire international (FMI). Le principal syndicat tunisien accuse …

Soudan : 30% de la population menacée d’une crise de famine imminente

Temps de lecture : 2 minutes

Un rapport conjoint du Programme alimentaire mondial (PAM) et de l’Organisation des Nations unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO) dr…

Tunisie : l’UGTT défie le président

Temps de lecture : 2 minutes

Le secteur public tunisien a répondu à l’appel de grève de l’Union générale tunisienne du travail (UGTT). Les avions, les transports publics et…

G5 Sahel : le retrait des soldats maliens a commencé

Temps de lecture : 2 minutes

Malgré les interventions et les efforts du Tchad pour convaincre le Mali de rester dans le G5 Sahel, Bamako a décidé de retirer ses soldats aff…

Mali : la France capture un haut cadre du groupe de Daech

Temps de lecture : 2 minutes

Un important leader de Daech a été capturé, dimanche 12 juin au Mali, en zone frontalière. Cette opération a été menée par des soldats français…

Burkina Faso : 79 corps retrouvés après l’attaque terroriste du weekend dernier

Temps de lecture : 2 minutes

Au Burkina Faso, les soldats ont, jusqu’à présent, retrouvé 79 corps après une attaque terroriste survenue le weekend dernier à Seytenga, dans …