Tunisie : l’islam ne sera plus la religion officielle de l’État dans la nouvelle Constitution

Temps de lecture : 3 minutes


Tunisie : l’Islam ne sera plus la religion officielle de l’État dans la nouvelle Constitution

Temps de lecture : 3 minutes

Catégorie Afrique , En Bref

Temps de lecture : 3 minutes

Le président tunisien, Kaïs Saïed, a déclaré mardi que la nouvelle Constitution ne consacrera pas l’Islam comme religion officielle de l’État. Il a avancé ces propos après avoir reçu un projet de Constitution, qu’il est censé approuver avant de le soumettre à un référendum le 25 juillet.

«La prochaine constitution de la Tunisie ne parlera pas d’un État ayant l’Islam comme religion, mais d’appartenance à une Oumma (communauté) qui a pour religion l’islam», a précisé Saïed, soulignant la distinction entre l’État et l’Islam.

Avant cette nouvelle Constitution, l’Islam était la «religion d’État» dans ce pays, où la grande majorité de la population est musulmane. Toutefois, ce dernier ne souscrit pas à la Charia, mais s’appuie fortement sur les codes civils européens.

À la suite de la déclaration de Kaïs Saïed, Rached Ghannouchi, homme politique tunisien et cofondateur du parti islamique Ennahda, a écrit sur Facebook : «La plus grande corruption en politique est la tyrannie, et son remède est de revenir à la démocratie et à la séparation des pouvoirs».

Ghannouchi estime que la feuille de route politique du président est une «route sans issue», dénonçant que Saïed a transformé la Tunisie d’«un régime démocratique en un régime dictatorial».

De son côté, Sadeq Belaïd, l’expert juridique qui a dirigé le comité de rédaction de la nouvelle Constitution, avait déclaré au début du mois qu’il supprimerait toute référence à l’islam dans le document afin de confronter les partis islamistes. «80% des Tunisiens sont contre l’extrémisme et contre l’utilisation de la religion à des fins politiques», avait assuré Belaïd.

Pour rappel, le premier article de la constitution tunisienne de 2014, adoptée après la révolution de 2011, affirme que le pays est «un État libre, indépendant et souverain, l’Islam est sa religion et l’Arabe sa langue». Ainsi, l’adoption de ce nouveau projet de Constitution marquerait une rupture sans précédent entre l’Islam et l’État en Tunisie.

Notons que le pays est plongé dans une crise politique depuis que Kaïs Saïed a pris le contrôle du gouvernement en juillet dernier et qu’il a dissous le Parlement. Des mesures que ses opposants, dont Ennahda, ont qualifié de coup d’État.

Constitution, Kais Saïed, Tunisie

Recommandé pour vous

En Libye, 20 personnes meurent de soif en plein désert

Temps de lecture : 1 minute

20 personnes sont mortes de soif dans le désert libyen, après que leur véhicule est tombé en panne en raison de la chaleur.

Dans un commu…

Afrique de l’Ouest : 61ᵉ sommet de la Cédéao le 3 juillet à Accra

Temps de lecture : 2 minutes

Le Ghana accueillera, dimanche 3 juillet à Accra, la 61ᵉ session ordinaire de l’Autorité des chefs d’État et de gouvernement de la Communauté é…

Conseil de sécurité : l’envoyé de l’ONU en RDC déplore une grave détérioration sécuritaire

Temps de lecture : 3 minutes

L’émissaire des Nations Unies (ONU) en République démocratique du Congo (RDC), Bintou Keita, a mis en garde le Conseil de sécurité contre un em…

Zimbabwe : un projet de production de lithium déclenche un conflit avec la société chinoise Huayou

Temps de lecture : 3 minutes

Le plus grand raffineur de cobalt de Chine a acquis la mine de lithium Arcadia, située à proximité de Harare, au Zimbabwe, pour 422 millions de…

Égypte: l’auteur du meurtre d’une étudiante condamné à mort

Temps de lecture : 1 minute

En Égypte, un tribunal a condamné à mort, mardi 28 juin, un homme qui a tué une étudiante, car elle avait refusé ses avances. L’accusé s’appelle…

Johannesburg : ouverture des travaux du Parlement panafricain

Temps de lecture : 2 minutes

Les travaux de la session ordinaire de la cinquième législature du Parlement panafricain (PAP) se sont ouverts, mardi 28 juin, au siège du Parl…

Algérie : découverte d’un important gisement de gaz à condensat

Temps de lecture : 2 minutes

Alors que de nombreux pays cherchent des alternatives au gaz russe, l’Algérie vient de faire une découverte importante. Le groupe pétrolier et …

Afrique du Sud : 21 adolescents morts dans un bar

Temps de lecture : 2 minutes

21 adolescents ont été retrouvés morts dans un bar d’un township d’East London, dimanche dernier en Afrique du Sud. Les résultats d…

L’Éthiopie accusée d’avoir exécuté des soldats soudanais

Temps de lecture : 1 minute

Le Soudan a indiqué, dans un communiqué, que l’armée éthiopienne a «exécuté» sept de ses soldats et un civil. Le pays a promis de réagir à…

Rwanda : réunion au sommet des dirigeants du Commonwealth

Temps de lecture : 3 minutes

Le prince Charles de Grande-Bretagne a prononcé ce vendredi 24 juin un discours au Rwanda devant les dirigeants du Commonwealth. Il a exprimé s…

Economies africaines : la BAD note l’évolution de la transparence

Temps de lecture : 1 minute

La Banque africaine de développement (BAD) a publié, le 21 juin, son dernier rapport « Initiative Afrique ». En partenariat avec le Forum mondia…

La RDC récupère enfin la dépouille de Patrice Lumumba

Temps de lecture : 3 minutes

Un avion transportant la dépouille du héros de l’indépendance congolaise Patrice Lumumba s’est envolé mercredi vers la République démocratique …