Affaire Adnane : le CNDH contre la peine capitale

Peine capitale pour le meurtrier du petit Adnane

Quatre mois après l’horrible meurtre du petit garçon tangérois Adnane, la chambre criminelle près la Cour d’appel de Tanger a prononcé son verdict. Le meurtrier de 24 ans a été condamné, mercredi, à la peine capitale pour des chefs d’accusation d’enlèvement, séquestration, attentat à la pudeur et meurtre avec préméditation. lire aussi : Affaire Adnane : le CNDH contre…