SIB 2022 : comment optimiser l’acte de bâtir ?

Temps de lecture : 4 minutes


SIB 2022 : comment optimiser l’acte de bâtir ?

Temps de lecture : 4 minutes

Catégorie Économie , En Bref

Temps de lecture : 4 minutes

Le Salon international du bâtiment (SIB) est de retour après quatre années d’absence suite à la pandémie de la Covid-19. Il se tient du 23 au 27 novembre 2022 au Parc des expositions Mohammed VI d’El-Jadida. Il est organisé par le ministère de l’Aménagement du territoire national, de l’Urbanisme, de l’Habitat et de la Politique de la ville, et l’Agence marocaine de développement des investissements et des exportations (AMDIE).

Cette 18e édition du Salon est placée sous le thème « Innovation et résilience au service d’un cadre de vie meilleur « . Elle connaît la participation de plus de 500 exposants marocains et étrangers, avec le Gabon comme invité d’honneur.

Ce rendez-vous international est organisé sur une superficie de plus de 30.000 m2 et s’attend, selon les organisateurs, à plus de 150.000 visiteurs. Il est un moment fort de rencontre pour l’ensemble des membres de l’écosystème (FMC, FNBTP, FNPI, CGEM, CNOA, FMCI, ONIGT, FIMME, le Groupe Al Omrane, APC, GIAC, AIM, ASM, AMIB).

Le SIB 2022 intégrera aussi plusieurs espaces, notamment l’Espace Woman (SIB’s Woman), l’Espace Formation (SIB Academy), l’Espace Recrutement, l’Espace TV (SIB Web TV) et l’Espace B2B (SIB B2B).

Au programme de cette édition, des conférences techniques, destinées à l’ensemble des intervenants dans l’acte de construire, seront animées par des experts et des professionnels en la matière.

Lire aussi : Revivez l’inauguration de la 18e édition du Salon International du Bâtiment

 

Approche collaborative pour optimiser la réalisation d’un projet

En marge de cette grand-messe du secteur du bâtiment, une conférence s’est tenue, mercredi 23 novembre, autour du thème suivant : Quelle approche collaborative innovante pour un meilleur management intégré de la qualité de l’acte de bâtir ?

Modérée par Nabil Benazzouz, président de la Fédération marocaine du conseil et de l’ingénierie (FMCI), la conférence a connu la participation d’un parterre de responsables. Il s’agit d’Amina Bouktab du groupe Al Omrane, de Mounir Belmejdoub, membre du bureau de conseil et d’ingénierie AI2M, de Karim Sbai, président du Conseil régional de l’ordre des architectes du centre (CROA Centre), et de Rashid Belqasmi du bureau de conseil et d’ingénierie NOVEC. Ont également pris part à cette conférence Youssef Naamane, membre de la Fédération nationale du bâtiment et travaux publics, et Hermès Allogho-Eko Mba, architecte-urbaniste du Gabon.

Les panélistes ont souligné que le secteur de la construction revêt une importance stratégique pour le Royaume tant sur le plan social, économique, qu’environnemental. Son impact social est indéniable puisqu’il est pourvoyeur d’emplois et permet aux ménages d’acquérir un bien immobilier et de rehausser leur cadre de vie. Sur le plan économique, il contribue à plus de 6% dans le PIB national d’une manière directe et 5% indirectement pour les services qui y sont liés. Sur le plan environnemental, le secteur du bâtiment représente 33% de la consommation énergétique nationale, ce qui impacte évidemment ses émissions des gaz à effet de serre.

Par ailleurs, les invités ont indiqué que la principale composante du cadre bâti est le bâtiment. La qualité de ce dernier est un concept complexe qui couvre plusieurs dimensions : une dimension urbaine (bonne intégration dans son milieu), architecturale (conception fonctionnelle et commode qui reflète une valeur esthétique) et technique (une réalisation dans les règles de l’art qui privilégie le bien-être et le confort des occupants, facilite leur vie au quotidien et préserve l’environnement).

Tout ceci interpelle les professionnels de l’acte de bâtir à doubler d’efforts en matières d’optimisation, d’innovation et d’intégration des principes de la durabilité dans leurs projets, depuis la conception jusqu’au recyclage en fin de vie.

SIB 2022 : comment optimiser l’acte de bâtir ?

© LeBrief

Depuis sa première édition en 1986, ce Salon dédié aux professionnels du secteur (architectes, ingénieurs, industriels, promoteurs, …), constitue une véritable vitrine pour le dynamisme et les nouveautés dans le secteur de la construction. Il participe à la présentation des progrès réalisés par le bâtiment au Maroc et de par le monde, et ce, en mettant en exergue la diversité des produits exposés.

À rappeler que lors de la dernière édition organisée en 2018, le SIB a reçu plus de 190.000 visiteurs et a connu la participation de 700 exposants émanant de 58 pays, dont douze africains.


Recommandé pour vous

Maroc-BAD : deux accords de prêts pour la céréaliculture et la couverture sociale

Temps de lecture : 2 minutes Le Maroc et la Banque africaine de développement (BAD) ont signé, lundi 7 novembre à Rabat, deux accords de prêts pour le financement de deux programme…

Soutien aux transporteurs : les inscriptions pour la 7e opération démarrent le 11 novembre

Temps de lecture : 1 minute Bonne nouvelle pour les transporteurs routiers. Le ministère du Transport et de la Logistique annonce le lancement des inscriptions pour une nouvelle op…