Temps de lecture : 5 minutes


Salon du cheval d’El Jadida : coup d’envoi d’une 13e édition prometteuse

Temps de lecture : 5 minutes

Catégorie Culture, Société , Gros plan

Temps de lecture : 5 minutes

Le Salon du Cheval souffle sa 13e bougie. La ville d’El Jadida abrite, dès ce mardi 18 octobre, ce grand rendez-vous annuel destiné aux professionnels et au grand public au Parc d’exposition Mohammed VI. «Le cheval, facteur de développement territorial», c’est le thème choisi pour cette édition dont le programme est entièrement dédié à l’univers du cheval.

Temps de lecture : 5 minutes

Le Salon du cheval d’El Jadida est de retour après deux années d’absence en raison de la pandémie de la Covid-19. Inauguré hier par le prince héritier Moulay El Hassan, le salon rassemblera pendant une semaine les passionnés du cheval venus de toutes les régions du Maroc et d’ailleurs.

Pour cette 13e édition, le cheval est encore une fois célébré, avec un programme riche et diversifié. Depuis ce matin, des centaines de personnes affluent pour découvrir tout ce qui a rapport avec le cheval. Le tout dans une ambiance bon enfant.

Lire aussi : Salon du cheval : le prince héritier préside la cérémonie d’ouverture

 

Un programme riche

Depuis la première édition tenue en 2008, le Salon du cheval d’El Jadida est devenu un évènement équestre d’envergure pour la valorisation et la promotion de la filière équine au Maroc et un rendez-vous privilégié pour mettre en exergue le riche patrimoine culturel lié au cheval, et l’attachement des Marocains à cette noble créature.

Au niveau international, le salon a acquis une notoriété indiscutable et figure déjà parmi les salons du cheval des plus connus, grâce surtout à la richesse de sa programmation. Cette année encore, le Salon propose un programme diversifié qui fera sans doute vibrer les amoureux du cheval, alors que pour les professionnels, il représente une plateforme incontournable de rencontres et d’échange entre les différents intervenants dans le secteur équin.

Au menu : plusieurs coupes nationales et internationales de saut d’obstacles, les arts traditionnels et la Tbourida, des spectacles artistiques et sportifs, un cycle de conférences et un programme articulé autour de la promotion des métiers liés au cheval.

Le salon abrite, en outre, le Grand Prix du roi Mohammed VI de saut d’obstacles dans le cadre de la dernière étape du Morocco Royal Tour et le Grand Prix du roi Mohammed VI de Tbourida, dont les épreuves ont déjà démarré. Les compétitions ont été marquées par la participation des meilleurs cavaliers et Sorbas marocains représentant plusieurs régions du Royaume.

D’autres compétitions sont également prévues, comme la Coupe des champions des chevaux barbes, le show international A du pur-sang arabe, la Coupe des éleveurs marocains de chevaux arabes, la Coupe des champions des chevaux arabes-barbes ou encore les épreuves de l’Equiplay.

Lire aussi : Thème, programme, compétitions…tout savoir sur la 13e édition du Salon du Cheval d’El Jadida 

 

Tbourida, l’incontournable du salon

C’est un art équestre ancien datant du 15e siècle. L’espace de Tbourira au Parc d’exposition Mohammed VI attire chaque année un large public, mettant ainsi l’accent sur le grand intérêt pour ce patrimoine, sur la liste représentative du patrimoine culturel immatériel de l’Humanité de l’Unesco.

L’entrée en lice des Sorbas participant à la compétition de Tbourida, dans le cadre de la 13e édition du salon, a été suivie par un public nombreux. C’est d’ailleurs le début de la saison des festivals et concours de Tbourida.

18 Sorbas, représentant toutes les régions du Royaume, participent cette année, soit 6 de plus par rapport aux précédentes éditions. Des subventions et des récompenses financières sont attribuées aux éleveurs de chevaux, en plus des prix décernés aux participants aux concours régionaux qualificatifs au Trophée Hassan II de Tbourida.

 

Un intérêt particulier accordé aux enfants

À chacune de ses éditions, le Salon du cheval d’El Jadida honore les régions du Maroc. Les stands sont regroupés dans un village qui leur a été entièrement dédié pour mettre en relief leurs spécificités. On note également la forte participation des pays du Golfe et d’Afrique subsaharienne, qui partagent avec le Maroc la passion du cheval et la volonté de développer la filière équine. Un musée du cheval est aussi mis en place aux côtés des stands artisanaux et ceux de la Sûreté nationale et des Forces armées royales.

À souligner également que cette édition accorde un intérêt particulier aux enfants, venus déjà nombreux. Des visites guidées et encadrées par les professionnels du cheval leur sont aussi proposées avec des animations pédagogiques.

Fidèle à son ouverture à l’aspect culturel, le Salon propose également une série de conférences en relation avec le cheval animées par des experts de renommée.

Covid-19 : faut-il craindre le même scénario qu'en 2020 ?

Covid-19 : faut-il craindre le même scénario qu’en 2020 ?

Trois ans après l’apparition des premiers cas du nouveau coronavirus à Wuhan, la Chine a mis fin, le 7 décembre dernier, à sa draconienne politique dite du «zéro covid». Une mesure…
La DGSN mobilisée pour le Nouvel An

Nouvel An : des festivités sous haute sécurité

Dans le cadre de leur approche proactive, les services sécuritaires ont renforcé ces derniers jours leur présence aux entrées des grandes agglomérations. Ils ont aussi multiplié le…
Covid-19 : pourquoi décider de prolonger l’état d’urgence sanitaire ?

Covid-19 : pourquoi décider de prolonger l’état d’urgence sanitaire ?

Encore une fois, l’exécutif proroge l'état d'urgence sanitaire au Royaume. En effet, lors de sa réunion, ce jeudi 29 décembre, le Conseil de gouvernement a décidé la prolongation d…
Rétrospective 2022 : une année sous le signe d’une reprise culturelle confirmée

Rétrospective 2022 : une année sous le signe d’une dynamique culturelle particulière

2022 tire sa révérence et l’heure est venue de faire le point sur l’actualité culturelle qui a marqué cette année. Jetons alors un œil dans le rétroviseur.   Rabat : exception…
Pharmacie au Maroc

Virus respiratoires : à quel traitement se vouer ?

Qui n'a pas dans son entourage ces derniers temps une personne malade, qu'elle soit mineure ou adulte ? Nez bouché, toux, courbatures, état grippal, céphalées accompagnées parfois …
Service militaire : une expérience bénéfique pour le citoyen

Service militaire : une expérience bénéfique pour le citoyen

L’opération de recensement relative au service militaire au titre de 2023 a été lancée, ce mercredi 28 décembre, pour prendre fin le 25 février prochain. Le ministre de l’Intérieur…
Les bonnes et mauvaises nouvelles qui ont marqué l’année 2022

Rétrospective : ces événements qui ont marqué l’année 2022

Entre les bonnes et les mauvaises nouvelles, de nombreux sujets de société ont marqué l'actualité en 2022, qui aura été une année de préoccupations pour nombre de Marocains, après …
Code de la famille, diffamation en ligne, juridictions spécialisées : Ouhabi fait le point

Ouahbi fait le point et répond aux interrogations des députés

Le ministre de la Justice, Abdellatif Ouahbi, est intervenu, lundi 26 décembre, à la Chambre des représentants. Il a été interpellé sur "un plan pour remédier aux dysfonctionnement…