Temps de lecture : 3 minutes


Royaume-Uni : Liz Truss de plus en plus isolée après la démission de la ministre de l’Intérieur

Temps de lecture : 3 minutes

Catégorie Monde , La sélection vidéos

Temps de lecture : 3 minutes

Moins d’une semaine après le limogeage de son ministre de l’économie, Kwasi Kwarteng, la cheffe du gouvernement britannique, déjà fragilisée pour l’échec de son plan économique, a perdu encore un membre de son cabinet et pas des moindres : la ministre de l’Intérieur.

Suella Braverman a quitté le navire chancelant de Liz Truss en indiquant qu’elle avait commis une erreur en envoyant un document officiel depuis sa messagerie personnelle. Mais dans sa lettre de démission partagée sur le réseau social Twitter, la conservatrice épingle aussi l’exécutif.

«Prétendre que nous n’avons pas fait d’erreurs, continuer comme si tout le monde ne voyait pas que nous en avons fait et espérer que les choses vont s’arranger comme par magie n’est pas une politique sérieuse», explique Suella Braverman qui ajoute avoir «des inquiétudes quant à l’orientation de ce gouvernement».

Le 19 octobre, Lizz Truss n’a pas subi qu’un seul coup dur, lors d’une session mouvementée, elle a dû affronter les remarques acides de l’opposition après l’abandon d’une large partie de son projet économique sur fond de défiance des marchés financiers.

«Suppression de la réduction d’impôt de 45%. Suppression de la réduction de l’impôt sur les sociétés. Suppression de la baisse d’impôts de 20%. Le gel de l’énergie pendant deux ans, c’est fini. Fin des achats hors taxes. Fin de la crédibilité économique. Et le supposé meilleur ami, l’ancien chancelier. Il est parti aussi. Ils sont tous partis. Alors pourquoi est-elle toujours là ?», a clamé dans l’hémicycle, le chef des Travaillistes, Keir Starmer.

Face à ces tensions, la Première ministre a voulu afficher son courage, «Monsieur le Président. Je suis une battante, pas une lâcheuse. J’ai agi dans l’intérêt national pour faire en sorte que nous ayons une stabilité économique», a t-elle répondu.

Un vote parlementaire en soirée sur la question de la ré-autorisation de l’exploitation du gaz de schiste s’est terminé par des scènes de colère et des accusations d’intimidation. Bien qu’opposés à cette mesure, certains membres du partis conservateur se sont sentis forcés de la soutenir pour afficher leur loyauté au gouvernement.

Les observateurs politiques estiment que l’emprise de Liz Truss sur le pouvoir est en train de glisser. Les tensions augmentent et certains spéculent déjà sur un éventuel vote de défiance à l’initiative des conservateurs.

Moscou veut transformer un mall en usine d'armes, les habitants furieux

Moscou veut transformer un mall en usine d’armes, les habitants furieux

La Russie cherche à mobiliser pleinement ses industries et ses citoyens pour mener son invasion en Ukraine. Alors que l’économie russe est sous la pression des sanctions occidental…
«Un missile, ça prendrait une minute» : le jour où Poutine a menacé Boris Johnson

«Un missile, ça prendrait une minute» : le jour où Poutine a menacé Boris Johnson

Dans un documentaire en trois parties, dont le premier épisode est diffusé lundi soir sur BBC Two, l’ex-Premier ministre britannique, Boris Johnson, raconte son «très long» et «ext…
Conflit israélo-palestinien : «les punitions collectives ne viendront pas à bout de la terreur»

Conflit israélo-palestinien : «les punitions collectives ne viendront pas à bout de la terreur»

À la une de la presse de lundi 30 janvier, l’escalade de la violence entre Israéliens et Palestiniens, après la mort, jeudi, de neuf Palestiniens, dans un raid de l’armée israélien…
Shoah : journée à la mémoire des victimes

Shoah : journée à la mémoire des victimes

La Journée internationale à la mémoire des victimes de la Shoah se tient chaque année le 27 janvier, date anniversaire de la libération du camp d’Auschwitz-Birkenau. À cette occasi…
Ottawa nomme sa première conseillère chargée de la lutte contre l'islamophobie

Ottawa nomme la première conseillère de lutte contre l’islamophobie

À quelques jours du sixième anniversaire de la tuerie à la Grande Mosquée du Québec, le gouvernement de Justin Trudeau a annoncé la nomination de la toute première représentante sp…
Maroc-France : vers un nouveau départ ?

Maroc-France : vers un nouveau départ ?

Réduction du nombre de visas accordés à Rabat en septembre 2021, diversification des partenariats par le Maroc et bien entendu position française sur le Sahara occidental critiquée…
Guerre en Ukraine : avec la livraison de chars lourds, le début de l'escalade ?

Guerre en Ukraine : avec la livraison de chars lourds, le début de l’escalade ?

Kiev a dû attendre, mais recevra bien plusieurs livraisons de chars lourds de la part des Occidentaux après les annonces, ce mercredi 25 janvier, de l’Allemagne et des États-Unis. …
JO Paris 2024 : des travailleurs exploités sur des chantiers «exemplaires»

JO Paris 2024 : des travailleurs exploités sur des chantiers «exemplaires»

Dans un an et demi, la ville de Paris accueillera les Jeux olympiques d'été. Alors qu'une quarantaine de chantiers est en cours, dont le village des athlètes et le centre aquatique…