Aller au contenu principal

La pandémie de la Covid-19 continue de ravager le secteur des cafés et restaurants au Maroc. 25% des opérateurs de ce secteur n’ont eu d’autre choix que de baisser leurs rideaux et de fermer boutique en raison des effets économiques de la pandémie et des décisions unilatérales du gouvernement pour l’endiguer. Afin de soutenir les professionnels de ce secteur, l’Association nationale des propriétaires de cafés et de restaurants au Maroc (ANPCRM) a soumis aux ministères des Finances, de l’Industrie et du Travail un ensemble de propositions pour sauver leurs activités. De plus, plusieurs médias marocains ont affirmé que les cafés et restaurants pourraient reprendre leur travail normal après ramadan et rester ouverts jusqu’à 23h.

Réuni ce jeudi 18 mars par visioconférence sous la présidence de Saad Dine El Otmani, le Conseil de gouvernement a adopté le décret 2.21.155. Ce texte porte application du décret-loi relatif à l’adoption de mesures exceptionnelles au profit de certai...

La prolongation des restrictions visant à contenir la propagation de la Covid-19 au Maroc tue à petit feu les métiers de bouche, les salles de sports et fitness ainsi que les activités des hammams et douches du pays. Plusieurs opérateurs de ces secte...

lebief.ma - banniere-covid

L'essentiel de l'actualité restaurants