Aller au contenu principal

À fin 2019 l’encours du crédit de la Taxe sur la valeur ajoutée (TVA) dépassait 41 milliards de DH. Les montants en jeu sont significatifs pour les grands groupes, surtout les entreprises publiques qui déploient de gros investissements. Malgré les appels des opérateurs économiques et de certaines institutions internationales, dont le Fonds monétaire international (FMI), le travail d’harmonisation des taux s’éternise. Des solutions ponctuelles ont été apportées pour soulager les finances des entreprises aussi bien du public que du privé. Toutefois, la source du mal n’a pas été traitée puisque le décalage de taux persiste.

A partir du 1er mai prochain, la Caisse nationale des organismes de prévoyance sociale (CNOPS) ne remboursera plus les accouchements par césarienne sans justificatif médical.   La Caisse a récemment effectué une étude sur son poste de dépe...

lebief.ma - banniere-covid

L'essentiel de l'actualité remboursement