Aller au contenu principal

L’Office national de sécurité sanitaire des produits alimentaires (ONSSA) se défend face aux accusations des ONG Greenpeace UK et Public Eye. Ces dernières assurent que 81000 tonnes de produits interdits ont été vendues hors Union européenne en 2018. 85 pays seraient concernés, dont le Maroc. L’ONSSA souligne qu’une grande partie des importations (87%) porte sur les produits de traitement des sols et assure qu’un réexamen des autorisations des pesticides agricoles sera effectué en 2021.

lebief.ma - banniere-covid

L'essentiel de l'actualité Public Eye