Aller au contenu principal

De nombreux quartiers des villes de Casablanca, Rabat et Marrakech ont été le théâtre le week-end dernier d’affrontements entre individus et forces de l’ordre. La fête d’Achoura s’est soudainement transformée en scènes de violences et de vandalisme. Le bilan fait état de 28 blessés et 157 interpellations. Plusieurs interrogations persistent concernant l’origine de ces produits explosifs, dont la vente est censée être interdite au Maroc.

lebief.ma - banniere-covid

L'essentiel de l'actualité Produits explosifs