Aller au contenu principal

En raison de la crise économique provoquée par le coronavirus, le gouvernement va perdre 43 milliards de DH de recettes fiscales en 2020. Le Projet de loi de finances rectificative est en cours d’adoption. En attendant sa publication au Bulletin officiel, le ministère des Finances a publié la situation des finances publiques à fin juin. Le déficit budgétaire s’est ainsi établi à 29,1 milliards de DH en aggravation de 3,6 milliards de DH par rapport à fin mai.

La crise exceptionnelle engendrée par la pandémie du coronavirus va amputer les recettes fiscales de plus de 43 milliards de DH. Les dons au fond Covid-19 permettent d’atténuer l’impact du choc sur le budget. L’État dispose aussi de plusieurs leviers...

C’est peut-être l’effet Al Boraq. L’ONCF va renouer avec les bénéfices en 2019 selon les prévisions du ministère des Finances (toutefois, l’exploitation restera déficitaire). L’entreprise n’avait plus gagné d’argent depuis 2015. Pour retrouver l’équi...

lebief.ma - banniere-covid

L'essentiel de l'actualité Privatisations