Aller au contenu principal

S’il y a un secteur dont la résilience impacte fortement la croissance économique du Maroc, c’est bien celui de l’agriculture. La valeur ajoutée agricole ne cesse de progresser et l’agriculture demeure le premier contributeur au Produit intérieur brut (PIB) à hauteur de 14%. Le Chef de l’État l’a rappelé dans son discours d’ouverture de la session parlementaire d’automne le 9 octobre, l’agriculture est un secteur-clé de l’économie nationale. Pour réaliser les différents projets programmés dans ce domaine, le gouvernement a placé la nouvelle stratégie agricole parmi les axes prioritaires du Projet de loi de finances (PLF) 2021.

lebief.ma - banniere-covid

L'essentiel de l'actualité pluviométrie