Aller au contenu principal

Après avoir mené une campagne électorale très intense sur le terrain et sur les réseaux sociaux, le Rassemblement national des indépendants (RNI), grand vainqueur des législatives, régionales et communales du 8 septembre dernier, domine désormais la scène politique nationale. Conséquemment, le Parti de la justice et du développement (PJD) a subi une véritable débâcle en n’obtenant que 13 sièges à la Chambre des représentants, contre 125 lors du précédent scrutin législatif. Pourquoi un parti ayant bénéficié d’une popularité exceptionnellement forte a-t-il subi un échec aussi cuisant ? Et pourrait-il surmonter cette défaite ?

L’ampleur de la défaite du Parti de la justice et du développement (PJD) aux élections de 2021 était inattendue. Passant de 125 sièges à 13 à la suite du scrutin du 8 septembre dernier, il a été largement devancé par le Rassemblement national des ind...

Ce jeudi 9 septembre, suite à la spectaculaire déroute qu'a subie le Parti de la justice et du développement (PJD) au profit de partis libéraux lors des élections législatives tenues ce mercredi, le secrétariat général du parti de la lampe a tenu une...

Les résultats provisoires du dépouillement des bulletins de vote des législatives révèlent que le Rassemblement national des indépendants (RNI) a décroché 97 sièges au Parlement. Ainsi, le Top 3 à la tête de ce scrutin est composé de la formation de ...

Le Parti de la justice et du développement (PJD), à la tête du gouvernement marocain depuis une décennie, a subi une spectaculaire déroute, au profit de partis libéraux lors des élections législatives tenues ce mercredi dans le Royaume. Le PJD au pou...

Le 8 septembre prochain, les formations politiques se disputeront des sièges à la Chambre des représentants et au sein des Conseils régionaux et communaux. Parmi les circonscriptions qui attirent l’attention et font nourrir du suspense autour du part...

Dans une interview accordée à Le360, Abdelilah Benkirane, l'ex-Chef du gouvernement et ancien secrétaire général du Parti de la justice et du développement (PJD), a annoncé qu'il ne se présentera pas aux élections législatives du 8 septembre prochain...

Élections 2021 : les préparatifs démarrent sérieusement

Le budget de financement des campagnes a été débloqué par le gouvernement. 360 millions de dirhams seront octroyés aux différents partis politiques pour les ai...

1er congrès marocain sur l’utilisation des dérivés du cannabis

Le premier Congrès marocain sur l’utilisation des dérivés du cannabis s’est tenu du vendredi 21 au dimanche 23 mai à Tanger. Placé sous le thème "Y a-t-il des ...


El Otmani se réunit avec les chefs des partis de l’opposition

Ce mercredi 5 mai à Rabat, Saad Dine El Otmani, Chef du gouvernement, s’est entretenu avec les chefs des partis de l’opposition au Parlement, notamment les sec...

El Otmani limoge le directeur de l'ANAPEC

Ce lundi 19 avril, Abdelmounaïm Madani, directeur de l’Agence nationale de promotion de l’emploi et des compétences (ANAPEC), a été limogé par décret émis par ...


Légalisation du cannabis : le PJD cherche à gagner du temps

Le parti de la Justice et du développement (PJD) souhaite empêcher ou du moins reporter le démarrage de l’étude du texte sur la légalisation du cannabis à l’ap...

Quotient électoral : le PJD s’isole et se rebelle contre la Cour constitutionnelle

Le quotient électoral sera dorénavant calculé sur la base des inscrits aux listes électorales au lieu de celui des votants. Telle est la décision prononcée ven...