Aller au contenu principal

Le Conseil national des droits de l’Homme (CNDH) appelle les autorités marocaines à voter, lors de la prochaine session de la Troisième Commission des Nations Unies (ONU), en faveur de la résolution relative au moratoire universel sur l’application de la peine de mort. L’instance insiste sur le fait que «la loi protège le droit à la vie en tant que droit premier de tout être humain». L'institution rappelle que dans son mémorandum de 2019 portant sur la révision du Code pénal, elle avait recommandé l'abolition de la peine capitale.

La Chambre criminelle de la Cour d’appel de Salé a confirmé, le mercredi 30 octobre, la condamnation à mort des trois principaux accusés dans l’affaire du meurtre d’Imlil. Notons que le tribunal de première instance avait prononcé cette même sen...

La Cour d’appel de Salé a rendu son verdict dans l’affaire du double meurtre d’Imlil. Abdessamad El Joud, Younes Ouziad et Rachid Afati, accusés de l’assassinat des deux touristes scandinaves, ont été condamnés à la peine capitale.   La se...

lebief.ma - banniere-covid

L'essentiel de l'actualité Peine capitale