Aller au contenu principal

À l’approche de l’échéance électorale, certains députés choisissent de changer de formation politique. Une décision motivée soit par des désaccords politiques ou par la volonté d’avoir de meilleures chances de remporter un siège lors des prochaines échéances électorales. Dans cet exercice, le Rassemblement national des indépendants (RNI) et le Parti de l'Istiqlal (PI) sont les grands gagnants. Les détails.

Dans sa publication datée du 31 mars 2021, la Cour Constitutionnelle a déclaré que la loi organique 07.21, relative aux partis politiques, est conforme à la Constitution. Ce nouveau texte doit participer à transformer le travail des partis politiques...

La Cour des comptes a publié cette semaine le bilan annuel de financement des partis politiques au titre de l’année 2019. Le montant total des ressources a atteint 127,39 millions de dirhams contre des dépenses de l'ordre de 145,73 millions de dirham...

Le nouveau rapport annuel de l’Institut marocain d’analyse des politiques (MIPA) souligne qu’une bonne partie des Marocains ne font pas confiance aux institutions politiques de leurs pays. 41% des jeunes entre 18 et 29 ans ne font pas confiance aux g...

Dans son édition de ce vendredi 17 juillet, le journal Aujourd’hui le Maroc a rapporté que dans le cadre de la préparation des législatives de 2021, le ministère de l’Intérieur doit recevoir les propositions des partis avant la fin de cette semaine. ...

Le Think Thank Al Mountada a réalisé un rapport sur la relation qui lie les citoyens marocains aux partis politiques, syndicats et Parlement. Il en ressort que les Marocains n’ont presque aucune confiance dans les institutions qui sont censées les re...

La Cour des Comptes a publié lundi un rapport concernant l’audit des comptes annuels des partis politiques au titre de l’année 2018. Selon la plus haute juridiction financière du royaume, vingt partis politiques n’ont pas procédé à la restitution d’u...

lebief.ma - banniere-covid

L'essentiel de l'actualité Partis politiques