Temps de lecture : 3 minutes


Nucléaire : entre recours russe «aux armes pour atteindre les objectifs fixés» et «catastrophe» à la centrale ukrainienne de Zaporijjia

Temps de lecture : 3 minutes

Catégorie Monde , En Bref

Temps de lecture : 3 minutes

Les frappes visant la centrale nucléaire de Zaporijjia, sous contrôle russe, dans le sud de l’Ukraine, depuis fin juillet, dont Moscou et Kiev s’accusent mutuellement, ont remis la menace nucléaire au centre des préoccupations mondiales.

Intervenant ce mardi lors de la Conférence de Moscou sur la sécurité internationale, le ministre de la Défense russe, Sergueï Choïgou, a voulu rassurer sur les intentions russes dans le domaine du nucléaire. «Du point de vue militaire, il n’est pas nécessaire de recourir aux armes nucléaires en Ukraine pour atteindre les objectifs fixés (…) L’objectif principal des armes nucléaires russes est la dissuasion d’une attaque nucléaire», a-t-il affirmé. Et d’ajouter «les médias répandent des spéculations sur l’utilisation présumée d’armes nucléaires tactiques russes au cours de l’opération militaire spéciale, ou sur la volonté d’utiliser des armes chimiques. Toutes ces attaques d’information sont de purs mensonges.»

Le ministre s’est, de plus, entretenu lundi avec le secrétaire général de l’ONU, Antonio Guterres, évoquant notamment la sécurité de la centrale nucléaire de Zaporijjia, sous contrôle de Moscou. Le porte-parole du chef de l’ONU a affirmé que l’organisation était capable d’aider à organiser la venue d’une mission de l’Agence internationale de l’énergie atomique (AIEA) dans la centrale. «Les risques augmentent chaque jour» à Zaporijjia, avait déclaré, dimanche, Dmitro Orlov, le maire d’Enerhodar, affirmant que les tirs au mortier étaient devenus quotidiens.

Pour sa part, le président ukrainien, Volodymyr Zelensky, a tenté une nouvelle fois, lundi soir, de faire prendre conscience du risque nucléaire dans son pays. Une «catastrophe» à la centrale de Zaporijjia menacerait l’Europe tout entière, a ainsi alerté Volodymyr Zelensky. «Tout incident radioactif» sur le site nucléaire «peut porter un coup aux pays de l’Union européenne, à la Turquie, à la Géorgie, et à des pays de régions plus éloignées. Tout dépend de la direction et de la force du vent», a-t-il expliqué dans son adresse. Et d’avertir «si les actions de la Russie conduisent à une catastrophe, les conséquences pourraient frapper ceux qui restent silencieux pour l’instant».

Depuis le 5 août, plusieurs bombardements ont visé la centrale la plus grande d’Europe, faisant craindre une catastrophe nucléaire. Le Conseil de sécurité de l’ONU s’était réuni en urgence alors que Moscou et Kiev continuent de s’accuser mutuellement de frappes.

Attentat en Turquie : deux Marocaines blessées

Attentat en Turquie : deux Marocaines blessées

L’attentat survenu à Istanbul en Turquie a entraîné la mort de six personnes et des blessures à 80 autres. Deux touristes marocaines ont été blessées lors de ce drame, d’après le c…
Record d'émissions de CO2 d'origine fossile attendu pour 2022

Record d’émissions de CO2 attendu pour 2022

Les émissions de CO2 produites par la consommation d'énergies fossiles (pétrole, gaz ou charbon) vont dépasser en 2022 leur niveau record, après le trou d'air dû à la Covid-19, sel…
La Fed augmente à nouveau ses taux directeurs de 0,75 point

La Fed augmente à nouveau ses taux directeurs de 0,75 point

La Réserve fédérale (Fed), a relevé ses taux de 0,75 point, pour la quatrième fois consécutive, mercredi 2 novembre. Cette nouvelle hausse porte le taux directeur de la banque cent…
Bousculade à Séoul : aucun Marocain parmi les victimes

Bousculade à Séoul : aucun Marocain parmi les victimes

Aucun ressortissant marocain ne figure parmi les victimes de la bousculade meurtrière survenue à Séoul dans la nuit de samedi à dimanche, selon un communiqué publié, dimanche 30 oc…
Sécheresse : la culture de la pastèque et du melon interdite à Guelmim

Réchauffement climatique : les engagements des États sont « très loin » de répondre à l’objectif de 1,5°C

L’Agence des Nations Unies pour le climat (CCNUCC) a indiqué, dans un nouveau rapport, que les efforts pour lutter contre le réchauffement climatique ne permettent pas, actuellemen…
Au neuvième mois de guerre en Ukraine, Moscou mène un entraînement militaire de dissuasion nucléaire

Au neuvième mois de guerre en Ukraine, Moscou mène un entraînement militaire de dissuasion nucléaire

Les forces «stratégiques» russes ont démarré, ce mercredi, leurs manœuvres militaires annuelles, baptisées exercice «Grom», avec des tirs «de missiles balistiques et de croisière» …
Plus de 6.000 civils tués depuis le début de la guerre en Ukraine, estiment les Nations unies

Plus de 6.000 civils tués depuis le début de la guerre en Ukraine

Selon le rapport mensuel du Haut-Commissariat des Nations unies aux droits de l’Homme (HCDH), les huit premiers mois de guerre ont fait plus de 16.000 victimes. Depuis le 24 févrie…
OTAN : le Maroc, «acteur incontournable» dans la lutte contre le terrorisme

OTAN : le Maroc, «acteur incontournable» dans la lutte contre le terrorisme

Le Maroc est un «acteur incontournable» dans la lutte contre le terrorisme, a affirmé, lundi 24 octobre à Rabat, le secrétaire général adjoint délégué de l'Organisation du traité d…