Temps de lecture : 4 minutes

Accueil / Monde / New York : Donald Trump déclaré coupable de tous les chefs d’accusation

New York : Donald Trump déclaré coupable de tous les chefs d’accusation

Temps de lecture : 4 minutes

En Bref

Temps de lecture : 4 minutes

Dans un développement spectaculaire qui secoue le paysage politique américain, Donald Trump a été déclaré coupable de tous les chefs d’accusation dans son procès à New York lié à des paiements clandestins. L’ex-président, actuellement en campagne pour un retour à la Maison Blanche, a été jugé coupable après que les jurés ont délibéré pendant deux jours sur 34 accusations de falsification de documents comptables, liées à un paiement de 130.000 dollars destiné à éviter un scandale sexuel qui aurait pu ébranler sa campagne présidentielle de 2016.

La déclaration de culpabilité, annoncée dans une atmosphère chargée au tribunal, ne disqualifie pas Trump pour l’élection présidentielle de novembre contre Joe Biden, même si elle pourrait aboutir à une peine de prison. Stoïque mais visiblement affecté, Trump a assisté à l’énoncé du verdict, avant de le qualifier de «truqué» et de «honte pour le système judiciaire», promettant que le «vrai verdict» serait rendu par les électeurs le jour du scrutin. Le verdict a été accueilli par des acclamations par des manifestants anti-Trump rassemblés devant le palais de justice, où l’ambiance était électrique suite à l’annonce du jugement.

Lire aussi : 1er premier du procès historique de Donald Trump

Les détails incriminants du procès de Trump et ses répercussions politiques

Le procès, qui a captivé l’attention nationale, a mis en lumière les détails des paiements effectués à Stormy Daniels, l’actrice en question, qui affirme avoir eu une relation avec Trump en 2006. Ce dernier nie fermement ces allégations. Les 130.000 dollars, gérés par Michael Cohen, l’ex-avocat personnel de Trump devenu adversaire, ont été dissimulés en tant que «frais juridiques» dans les comptes de la Trump Organization. Cette manœuvre comptable était, selon l’accusation, une partie d’un «complot et une dissimulation» visant à assurer la victoire de Trump contre Hillary Clinton en 2016.

La défense a insisté sur le fait que Trump, alors président, n’était pas au courant des détails de ces transactions financières, une affirmation qui a été largement contestée tout au long du procès.

À la sortie du tribunal, Trump n’a pas caché sa colère et sa détermination, rappelant à ses partisans et aux médias que la bataille n’était pas encore terminée. «Nous verrons ce que les électeurs décident en novembre», a-t-il déclaré, soulignant qu’une campagne présidentielle était en cours et que la convention républicaine à Milwaukee serait le théâtre de son investiture officielle.

Lire aussi : Colorado : la Cour déclaré suprême Donald Trump inéligible à la présidence

Incertitude électorale et conséquences du verdict pour Donald Trump

L’impact de cette condamnation sur les chances électorales de Trump reste incertain, avec des sondages indiquant que certains de ses électeurs pourraient se détourner de lui. Néanmoins, Trump a utilisé le procès comme une plateforme pour captiver l’attention médiatique, faisant plusieurs déclarations quotidiennes et organisant des apparitions publiques malgré les restrictions de sa campagne sur le terrain.

Le juge Juan Merchan, qui a supervisé le procès, prononcera la sentence le 11 juillet, où Trump pourrait faire face à jusqu’à quatre ans de prison ferme. Cette sentence pourrait inclure une amende ou, alternativement, une peine avec sursis et des travaux d’intérêt général.

Alors que le premier débat présidentiel entre Trump et Biden se profile, ainsi que la convention républicaine, l’avenir politique de Trump est plus incertain que jamais, faisant de l’issue de ce procès non seulement un verdict judiciaire mais aussi un moment potentiellement déterminant pour la trajectoire politique de l’ancien président.

Laissez-nous vos commentaires

Temps de lecture : 4 minutes

La newsletter qui vous briefe en 5 min

Chaque jour, recevez l’essentiel de l’information pour ne rien rater de l’actualité

Et sur nos réseaux sociaux :

Trump

Stellantis et BMW rappellent plus de 700.000 véhicules aux USA

Les constructeurs automobiles Stellantis et BMW ont décidé mercredi 10 juillet de rappeler des centaines de milliers de véhicules aux Etats-…
Trump

France : le Nouveau Front populaire accuse Macron de manipulations

La tension politique s’accentue en France à la suite des élections législatives qui ont vu le Nouveau Front populaire (NFP), une coalition d…
Trump

Guerre Israël-Hamas : des Palestiniens fuient Gaza suite à l’intensification des combats

Des milliers de Palestiniens ont fui Gaza alors que l'armée israélienne intensifiait ses opérations, utilisant chars et bombardements pour a…
Trump

Pérou : 36 mois de détention préventive requis contre l’ancien président Alejandro Toledo

Le parquet péruvien a requis 36 mois de détention préventive contre l’ancien président Alejandro Toledo (2001-2006), impliqué dans une affai…
Trump

Climat : juin 2024, le mois le plus chaud jamais enregistré

Le mois de juin 2024 a été le plus chaud jamais enregistré, selon les données de Copernicus, le programme européen d’observation de la Terre…
Trump

Washington : sommet de l’OTAN du 9 au 11 juillet

Les dirigeants des pays du traité de l'Atlantique nord (OTAN) convergent à Washington du 9 au 11 juillet courant pour un sommet qui se veut …
Trump

Législatives françaises : le Nouveau Front populaire arrive en tête

Coup de théâtre aux élections législatives anticipées de 2024 : le Nouveau Front populaire (NFP) a dépassé les attentes des sondages en arri…
Trump

Massoud Pezeshkian élu président d’Iran

Ce samedi, les Iraniens ont élu Massoud Pezeshkian comme président de la République. Ce député de 69 ans, favorable à une ouverture de l'Ira…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée Champs requis marqués avec *

Poster commentaire