Aller au contenu principal

La haine des riches contre le mépris des pauvres. La société marocaine vit sous l’impulsion de dangereux clivages qui ont toujours existé. Si l’ostentation est à dénoncer, le fait qu’une personne soit aisée ne doit pas être considéré comme un crime. Ces derniers temps, un certain mal-être s’est installé, poussant des personnes nanties à tenter de cacher leur fortune.

lebief.ma - banniere-covid

L'essentiel de l'actualité mépris