Aller au contenu principal

Le Centre Marocain de Conjoncture (CMC) prévoit une hausse de seulement 0,8% du produit intérieur brut (PIB). Cette estimation est adossée à plusieurs hypothèses dont la fin de la crise sanitaire au milieu de l’année, une reprise progressive sans à-coups et une production céréalière ne dépassant pas 40 millions de quintaux. Mais, les incertitudes sont encore nombreuses.

lebief.ma - banniere-covid

L'essentiel de l'actualité Maroc