Aller au contenu principal

L’ampleur de la défaite du Parti de la justice et du développement (PJD) aux élections de 2021 était inattendue. Passant de 125 sièges à 13 à la suite du scrutin du 8 septembre dernier, il a été largement devancé par le Rassemblement national des indépendants (RNI, 102 sièges) et le Parti authenticité et modernité (PAM, 86 sièges) puis par les cinq autres grands partis. Qu’est-ce qui a provoqué la déroute historique du parti de la lampe ? Comment les partis libéraux ont-ils réussi à décrocher la première et deuxième place aux législatives ? Et quel a été l’impact de l’adoption du nouveau mode de calcul du quotient électoral ?

lebief.ma - banniere-covid