Aller au contenu principal

L’Espagne affirme une nouvelle fois sa détermination à reprendre ses liens «d’amitié» avec le Maroc. Après le départ d'Arancha Gonzales Laya, l’ex-cheffe espagnole de la diplomatie qui a aggravé les différends avec le Royaume, Pedro Sanchez, Premier ministre, et Jose Mannuel Albares, nouveau ministre des Affaires étrangères, ont souligné que Madrid élabore une stratégie pour reconstruire la confiance brisée entre les deux pays. Bien que cette crise continue de faire couler beaucoup d’encre, Albares a expliqué que la diplomatie requiert de la tranquillité, du temps et de la discrétion pour poser des bases solides qui serviront par la suite à rebâtir les relations avec Rabat.

lebief.ma - banniere-covid

L'essentiel de l'actualité Maroc