Aller au contenu principal

Le roi Mohammed VI a consacré la majorité de son discours de la fête du Trône au conflit entre le Maroc et l’Algérie. Il a insisté sur l’importance de la reprise des liens entre les deux pays ainsi que son impact positif sur l’ensemble de la région, qui est en proie à une forte instabilité politique et économique. Bien que l’exécutif algérien n’ait pas encore réagi à cet appel, la presse algérienne a remis en question les intentions du Maroc. Quels sont donc l’objectif et la portée des propos du Roi ? Analyse.

lebief.ma - banniere-covid

L'essentiel de l'actualité Maroc