Aller au contenu principal

L’affaire Pegasus continue de faire couler beaucoup d’encre au Maroc comme à l’étranger. Chakib Benmoussa, ambassadeur du Royaume en France, a affirmé que Rabat n’a pas acheté ou eu recours à ce logiciel espion. Il a également souligné que les parties qui accusent le Maroc d’espionnage n’ont avancé aucune preuve pour corroborer leurs allégations. De leurs côtés, plusieurs responsables et chefs d’États étrangers, dont la chancelière allemande Angela Merkel, ont exhorté à un renforcement des restrictions à l’exportation des logiciels espions afin que certains acteurs privés et gouvernementaux n’en fassent pas un mauvais usage.

lebief.ma - banniere-covid

L'essentiel de l'actualité Maroc