Aller au contenu principal

238 migrants ont réussi à entrer à Mélilia ce jeudi 22 juillet, après avoir escaladé la barrière qui entoure la ville occupée. Cet incident est intervenu deux mois après l’arrivée de 10.000 personnes à Sebta depuis Fnideq ainsi qu’après le grave faux pas diplomatique de l’Espagne lié à l’accueil du chef du Polisario sur son territoire à l’insu du Maroc. Depuis cet épisode, le voisin du Nord tente de reprendre ces relations avec Rabat. D’ailleurs, les déclarations de plusieurs responsables ibériques soulignent la volonté de l’Espagne de tourner la page et de regagner la confiance du Maroc.

lebief.ma - banniere-covid

L'essentiel de l'actualité Maroc