Aller au contenu principal

Dans la nuit du mardi 1er au mercredi 2 juin, Brahim Ghali, le chef du Polisario, est rentré en Algérie après 54 jours passés dans un hôpital espagnol. Santiago Pedraz, le juge qui a auditionné le leader séparatiste, a estimé qu’il n’y avait pas d’éléments circonstanciels qui prouvent l’implication ...

lebief.ma - banniere-covid

L'essentiel de l'actualité Maroc