Aller au contenu principal

En raison de la position défavorable de l’Allemagne quant à la question de la marocanité du Sahara, Rabat a décidé de geler son accord sur l’hydrogène vert avec Berlin. Un acte qui risque de mettre en péril la démarche du pays européen vers la neutralité énergétique ainsi que les deux milliards d’euros investis pour ce projet.

lebief.ma - banniere-covid

L'essentiel de l'actualité Maroc