Aller au contenu principal

Après plusieurs semaines de tensions croissantes entre le Maroc et l’Espagne, le chef du Front Polisario, Brahim Ghali, au cœur de cette crise, va enfin être auditionné par la justice espagnole. Selon le ministère marocain des Affaires étrangères, la comparution, mardi 1er juin, du dénommé Brahim Ghali devant la Haute cour nationale espagnole est une «évolution» dont le Maroc prend note. Pourquoi Brahim Ghali est-il poursuivi en justice ? Qu’est-ce qu’il risque ? Quelles sont les violations commises par l’Espagne dans le cadre de cette affaire ? Que représente cette comparution pour le Maroc ? Éclairage.

lebief.ma - banniere-covid

L'essentiel de l'actualité Maroc