Aller au contenu principal

Au moins 8.000 migrants en provenance de Fnideq ont atteint les rives de Sebta depuis le lundi 17 mai. Quelque 86 Africains subsahariens sont pour leur part entrés de force ce mardi à Melilia. Face à ces vagues massives de migration clandestine, les autorités espagnoles ont renvoyé près de 4.000 personnes arrivées aux présides occupés ces dernières 48 heures. Le Premier ministre, Pedro Sánchez, a quant à lui annulé son voyage à Paris, pour gérer cette nouvelle crise qui intervient à un moment très délicat pour les relations maroco-espagnoles.

lebief.ma - banniere-covid

L'essentiel de l'actualité Maroc