Aller au contenu principal

152.956. C’est le nombre de véhicules appartenant aux administrations, collectivités territoriales et organismes publics recensés en 2019. En plus d’être très budgétivore avec près d’un milliard et demi de DH par an, ce parc automobile est anachronique et démesuré au vu des capacités financières de l’État marocain. Alors que le gouvernement préconise une rationalisation des dépenses publiques, il n’a rien fait jusque-là pour mettre de l’ordre dans le parc automobile étatique, ne serait-ce qu’en mettant en place des mesures pour plafonner les prix d’achat des véhicules, lutter contre le gaspillage et limiter les abus.

lebief.ma - banniere-covid

L'essentiel de l'actualité Maroc