Aller au contenu principal

Face à la pénurie imminente des vaccins contre la Covid-19 qui menace le monde, le Maroc tente de sauver sa campagne de vaccination. Ainsi, le Parlement a convoqué les ministres de la Santé, de l’Industrie et du Commerce, et des Affaires étrangères, pour s’enquérir des raisons du retard de la livraison des doses promises par la Chine. De plus, Khalid Aït Taleb a avancé que le vaccin Sputnik V a été approuvé par le comité scientifique marocain et qu’il va ainsi être déployé dans le Royaume aux côtés de ceux d’AstraZeneca et de Sinopharm. Au niveau mondial, les États-Unis, l’Union européenne et le Royaume-Uni bloquent la proposition de l’Inde et de l’Afrique du Sud de renoncer temporairement aux droits de propriété intellectuelle sur les vaccins afin d’accélérer leur production, alors que plusieurs pays suspendent l’utilisation du vaccin d’AstraZeneca.

lebief.ma - banniere-covid

L'essentiel de l'actualité Maroc