Aller au contenu principal

À l’occasion de la Journée internationale de lutte pour les droits des femmes, le Conseil économique, social et environnemental (CESE) a publié une nouvelle alerte. Il lance dans cette dernière que le Maroc ne peut prétendre à un quelconque développement et progrès si la moitié de sa force vive, à savoir les femmes, en est exclue. Le CESE estime qu’il est temps de briser les barrières sociétales et psychologiques qui entravent l’émancipation de la femme marocaine et la réduisent à une position d’infériorité et de subordination.

lebief.ma - banniere-covid

L'essentiel de l'actualité Maroc