Aller au contenu principal

Le Front Polisario a déclaré ce week-end avoir «lancé quatre missiles en direction de la brèche illégale de Guerguarate et ses environs» et de poursuivre son «état de guerre d’autodéfense» contre les Forces armées royales (FAR). Une sortie qui a très vite été démentie par les responsables marocains, qui ont assuré qu’il ne s’agissait que de «tirs de harcèlement» à proximité de la zone tampon, et que ni l’axe routier ni le trafic n’ont été bouleversés par cet acte. En communiquant des fake news, le groupe séparatiste et ses alliés tentent de faire pression sur la nouvelle administration américaine pour annuler la Proclamation de Donald Trump, reconnaissant la marocanité du Sahara.

lebief.ma - banniere-covid

L'essentiel de l'actualité Maroc