Aller au contenu principal

En évoquant l’éventuelle réouverture du dossier de Sebta et Melilia dans une récente interview, Saad Dine El Otmani a poussé le gouvernement espagnol à convoquer l’ambassadrice du Maroc à Madrid, Karima Benyaich, exigeant des éclaircissements. Benyaich a réitéré que pour le Maroc, les deux villes sont certes encore considérées comme des territoires occupés, mais que le Royaume ne cherche aucunement à placer ce dossier au centre des relations bilatérales entre les deux pays. De son côté, Fernando Grande-Marlaska, le ministre espagnol de l’Intérieur, a assuré que les commentaires du Chef du gouvernement marocain n’ont pas affecté les «excellentes» relations maroco-espagnoles.

lebief.ma - banniere-covid

L'essentiel de l'actualité Maroc