Aller au contenu principal

Après la reconnaissance de la marocanité du Sahara par un décret signé par le président américain Donald Trump, les États-Unis ont adopté le samedi 12 décembre une nouvelle carte officielle du Maroc intégrant les provinces du Sud. Pour le secrétaire d’État américain Mike Pompeo, en rétablissant ses liens avec Israël, le Royaume affirme son statut de «modèle de tolérance pour la région et le monde». Et alors que le Parti de la justice et du développement a salué l'accord maroco-américain, Mohamed Amekraz, ministre du Travail et secrétaire général de la jeunesse du parti de la lampe, a lancé que «tous les Marocains rejettent la normalisation avec Israël».

lebief.ma - banniere-covid

L'essentiel de l'actualité Maroc