Aller au contenu principal

Le Maroc a dénoncé à son tour la poursuite de la publication des caricatures insultant l’Islam et le prophète Mohammed en France. Dans un communiqué de presse, daté du dimanche 25 octobre, le ministère des Affaires étrangères a déploré que ces actes «reflètent le manque de maturité de leurs auteurs». Au niveau du monde arabe, plusieurs appels ont été lancés pour boycotter la France et les produits français. Ces appels interviennent suite aux dernières sorties médiatiques d’Emmanuel Marcon, président de la République, qui a martelé que «l’islam est en crise» lors de la cérémonie en hommage au professeur Samuel Patty.

lebief.ma - banniere-covid

L'essentiel de l'actualité Maroc