Aller au contenu principal

Antonio Guterres, Secrétaire général des Nations Unies, a une fois de plus haussé le ton contre le Front Polisario. Dans son dernier rapport au Conseil de sécurité sur le Sahara marocain, il a accusé les dirigeants du front séparatiste de violations graves et systématiques dans les camps de Tindouf et dans la zone tampon de Guergarate. Il a également profité de la rédaction de ce rapport pour recommander une nouvelle prolongation de la Minurso et pour rappeler l’exclusivité onusienne sur le processus politique concernant le Sahara.

lebief.ma - banniere-covid

L'essentiel de l'actualité Maroc