Aller au contenu principal

Le Maroc a adopté depuis près de sept mois la chloroquine comme composante de base du traitement des patients atteints de la Covid-19. Et alors que plusieurs professionnels de la Santé déplorent une rupture imminente de certains médicaments utilisés dans le protocole en vigueur, le ministère de la Santé affirme le contraire, assurant que le stock des officines est garanti. En parallèle, et en raison de la poursuite de la recrudescence des infections, la tutelle a publié une nouvelle circulaire visant à accélérer le processus de prise en charge des contaminés.

lebief.ma - banniere-covid

L'essentiel de l'actualité Maroc