Aller au contenu principal

Antonio Guterres, Secrétaire général (SG) de l’Organisation des Nations Unies (ONU), a soumis à l’Assemblée générale de l’ONU un rapport sur la question du Sahara, couvrant la période de 2011 à 2020. Le document en question a réaffirmé que l’Algérie est l’une des principales parties impliquées dans ce différend régional. Un constat souligné dans plusieurs résolutions du Conseil de sécurité des Nations Unies (CSNU), qui favorise également l’adoption de l’Initiative d’autonomie, pour mettre un terme à ce conflit de longue date.

lebief.ma - banniere-covid

L'essentiel de l'actualité Maroc