Aller au contenu principal

Entre l’Espagne qui prolonge la fermeture des frontières de Ceuta et Melilla avec le Maroc jusqu’au 1er août, les Marocains bloqués en Turquie qui refusent d’être rapatriés et demandent au consulat de prendre en charge leur hébergement, le gouvernement qui confirme 3 cas d’infection à bord du ferry Gênes-Tanger et la vive polémique concernant les tarifs des vols de la Royal Air Maroc, l'ouverture partielle des frontières du royaume fait face à de nombreux problèmes.

lebief.ma - banniere-covid

L'essentiel de l'actualité Maroc