Aller au contenu principal

Suite à l’actualisation de la liste des entreprises privatisables, La Mamounia y a fait son apparition. Beaucoup avait craint que ce bijou de famille change de nationalité. Finalement, l’OCP et le Fonds Hassan II font leur entrée au capital aux côtés de l’ONCF qui était jusqu’ici l’actionnaire de référence. En plus de La Mamounia, l’entité commune qui sera créée aura en portefeuille trois autres actifs : le Palais Jamaï à Fès, Michlifen Ifrane Suites & Spa et Marchica Lagoon Resort. Les nouveaux actionnaires ne sont pas des novices dans le secteur de l’hôtellerie.

L’État veut mobiliser pas moins de 10 milliards de DH dans une nouvelle vague de privatisations. Quelques beaux actifs dont le célèbre hôtel La Mamounia figurent sur la liste des entreprises privatisables. Pour l’État, ces opérations rentrent dans le...

lebief.ma - banniere-covid

L'essentiel de l'actualité Mamounia