Aller au contenu principal

L'année dernière, le nombre d'interdiction d'émission de chèque a atteint 689045 personnes. La crédibilité de ce moyen de paiement a été beaucoup entachée par la multiplication des incidents. L’année dernière plus de 475515 incidents (+2,2%) portant sur un montant global de 13,8 milliards de DH ont été enregistrés. Par ailleurs, le stock d'incidents non régularisés avoisine 100 milliards de DH. Les amendes associées seront en partie effacées si les contrevenants régularisent leur situation cette année. La mesure a été instituée par la loi de finances 2020 et reprise par la loi de finances rectificative. Depuis le début de l'année, 200000 contrevenants auraient profité de l'amnistie.

Ce lundi 27 juillet, la Loi de Finances rectificative (LFR) a été publiée au Bulletin Officiel (BO), une semaine après son adoption en deuxième lecture à la Chambre des représentants. Parmi les principales nouveautés apportées par cette loi figurent ...

lebief.ma - banniere-covid

L'essentiel de l'actualité Loi de Finances rectificative