Aller au contenu principal

Les personnes qui ont une amende à payer pour un chèque en bois et qui passent à la caisse en 2020 vont bénéficier d’une importante remise. L’État propose exceptionnellement de payer une amende correspondant à 1,5 % du montant du chèque en jeu sans dépasser 10 000 DH pour les personnes physiques et 50 000 DH pour les personnes morales. Ce nouvel amendement au PLF vise à accélérer la régularisation des incidents et aussi à collecter des recettes supplémentaires qui sont les bienvenues dans le contexte actuel.

lebief.ma - banniere-covid

L'essentiel de l'actualité Loi de finance