Temps de lecture : 2 minutes

Accueil / Monde / Le Parlement slovène reconnaît l’État de Palestine

Le Parlement slovène reconnaît l’État de Palestine

Temps de lecture : 2 minutes

En Bref

Temps de lecture : 2 minutes

Dans une démarche audacieuse, le Parlement slovène a approuvé, mardi, la reconnaissance de l’État de Palestine, une décision faisant suite à celle d’autres nations européennes comme l’Espagne, l’Irlande et la Norvège. La Slovénie, ce petit État alpin, a tranché malgré les controverses et les manœuvres de l’opposition, notamment le Parti démocratique slovène (SDS) de l’ancien premier ministre conservateur Janez Jansa, qui proposait un référendum consultatif pour retarder le vote.

La séance parlementaire, longue de six heures et ponctuée de plusieurs interruptions, a vu le rejet de la motion de l’opposition, largement dominée par la coalition de centre gauche au pouvoir. L’opposition accuse cette dernière d’avoir précipité le vote pour influencer l’issue des prochaines élections européennes. Janez Jansa, autrefois allié du premier ministre israélien Benjamin Netanyahu, critique cette reconnaissance, y voyant un soutien indirect au Hamas, qu’il qualifie d’organisation terroriste nuisant aux intérêts à long terme de la Slovénie.

Lire aussi : C’est acté : l’Espagne, l’Irlande et la Norvège reconnaissent officiellement l’État de Palestine

Une décision controversée, mais porteuse d’espoir pour les Palestiniens

En contraste, le premier ministre libéral Robert Golob perçoit cette décision comme un geste de paix et d’espoir pour les palestiniens de Cisjordanie et de Gaza. Il a souligné le soutien populaire avec près de 60% des Slovènes favorables selon un récent sondage. Cette reconnaissance intervient dans un contexte de tensions accrues, marqué par les réactions furieuses d’Israël et les divergences au sein de l’Union Européenne sur la meilleure façon de procéder au Moyen-Orient. Alors que certains États membres, comme la France, appellent à la prudence, l’Allemagne continue de soutenir une solution négociée à deux États.

Cette décision de la Slovénie s’ajoute aux reconnaissances précédentes de l’État de Palestine par 145 des 193 membres de l’ONU, exposant les divisions persistantes entre les nations occidentales et les autres régions du monde sur cette question épineuse.

Laissez-nous vos commentaires

Temps de lecture : 2 minutes

La newsletter qui vous briefe en 5 min

Chaque jour, recevez l’essentiel de l’information pour ne rien rater de l’actualité

Et sur nos réseaux sociaux :

Palestine

Interception au large de Dakhla d’une pirogue avec à son bord 91 candidats à la migration irrégulière

La marine royale a intercepté à environ 189 km au sud-ouest de Dakhla, une pirogue avec à son bord 91 subsahariens candidats à la migration …
Palestine

Lutte contre les incendies : l’Espagne réitère son engagement envers le Maroc

L’Espagne a annoncé poursuivre sa coopération avec le Royaume en matière de lutte contre les incendies, a indiqué un communiqué de la présid…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée Champs requis marqués avec *

Poster commentaire