Temps de lecture : 6 minutes

Le Festival Gnaoua et Musiques du Monde d’Essaouira, un exemple unique de communion des cultures

Temps de lecture : 6 minutes

Catégorie Culture , En Bref

Temps de lecture : 6 minutes

«Le Festival Gnaoua et Musiques du Monde d’Essaouira, dont le rayonnement a depuis longtemps dépassé nos frontières, est un exemple unique de communion des cultures», a affirmé la directrice et productrice de ce festival, Neila Tazi, s’exprimant lors d’un point de presse tenu lundi 8 mai à Casablanca et dédié à la présentation de la 24e édition de cet évènement prévue du 22 au 24 juin à Essaouira.

«Pendant ces quelques jours, sous la conduite des Maâlems Gnaoua, la magie qui s’opère nous permet de croire à un monde plus fraternel, où les barrières culturelles s’évaporent comme par enchantement et où il ne s’agit plus que de vibrer à l’unisson dans le décor mirifique de l’ancienne Mogador», a-t-elle souligné.

Une 24e édition qui promet donc d’être exceptionnelle, à plus d’un titre : une fête populaire qui durera 3 jours et 3 nuits, dans la communion, la joie et la convivialité qui ont toujours caractérisé ce rendez–vous authentiquement marocain, et aux racines profondément africaines.

«La joie des retrouvailles avec le magnifique public intergénérationnel du festival, le retour au bercail, à Essaouira, après une tournée qui l’a fait voyager dans plusieurs villes l’année dernière, la célébration de la culture Gnaoua dans un contexte nouveau et une programmation foisonnante avec des fusions inédites et des musiciens en provenance des 4 coins de la planète», s’est-elle réjouie.

Faire des rencontres, des fusions et des métissages heureux l’essentiel de la programmation

Karim Ziad, co-directeur artistique du festival a révélé que l’Afrique sera de nouveau célébrée, du Sénégal au Mali, en passant par le Burundi. Passant en revue les moments forts du festival, Karim Ziad a notamment évoqué la parade d’ouverture qui constitue un prélude à trois jours de festivités, de convivialité, d’échanges et de moments intenses.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Festival Gnaoua (@gnaouafestival)


Le concert d’ouverture, fruit d’une résidence exceptionnelle, réunira deux grands patrimoines mondiaux de l’Unesco, les Gnaoua représentés par les Maâlems Mohamed et Said Kouyou, et les Tambours du Burundi Amagaba qui seront rejoints par le saxophoniste américain Jaleel Shaw et la chanteuse marocaine Sanaa Marahati.

Un concert qui s’annonce d’ores et déjà explosif, avec près de 25 artistes sur scène, a promis Karim Ziad. Le Festival Gnaoua et Musiques du Monde présentera de plus d’autres fusions et résidences artistiques, et des concerts inédits avec Selah Sue, Ky-Mani Marley, le Trio Joubran.

Parallèlement à plus d’une quarantaine de concerts répartis à travers la ville et autres activités artistiques, la 10ᵉ édition du Forum des droits de l’homme, un espace de débats initié en 2012 au lendemain du Printemps arabe et qui se veut un espace de débat démocratique, sera également organisée, a souligné la directrice du Festival.

Pour sa part, le président du Conseil de la communauté marocaine à l’étranger (CCME), Driss El Yazami a rappelé que ce Forum invite à chaque édition des chercheurs, des acteurs politiques, associatifs et culturels de premier plan à discuter d’une thématique qui portera cette année sur les “Identités et appartenances”, un sujet d’actualité dans un monde traversé par les crispations identitaires et le refus de l’altérité.

Laissez-nous vos commentaires


Temps de lecture : 6 minutes

La newsletter qui vous briefe en 5 min

Chaque jour, recevez l’essentiel de l’information pour ne rien rater de l’actualité


Et sur nos réseaux sociaux :

Audiovisuel : l'Union des producteurs marocains dévoile ses projets

Audiovisuel : l’Union des producteurs marocains dévoile ses projets

L'Union des producteurs marocains a présenté, mardi 9 mai à Casablanca, ses activités et programmes portant sur le secteur de l'audiovisuel. Lors d'une conférence de presse, nombre…
Jazzablanca dévoile sa programmation pour 2023

Jazzablanca dévoile sa programmation pour 2023

Jazzablanca sera de retour cet été à Anfa Park et à la Place des Nations Unies. Pour cette 16ᵉ édition, qui se tiendra du 22 au 24 juin, le festival présente une programmation où t…



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée Champs requis marqués avec *

Poster commentaire