Temps de lecture : 4 minutes

Accueil / Économie / L’AMMC publie son rapport 2023

L’AMMC publie son rapport 2023

Temps de lecture : 4 minutes

En Bref

Temps de lecture : 4 minutes

Malgré un contexte économique difficile, les principaux indicateurs du marché des capitaux ont montré une tendance à la hausse à la fin de l’année 2023. C’est ce que révèle le 3éme numéro du rapport « Le marché des capitaux en chiffres » publié par l’Autorité marocaine du marché des capitaux (AMMC). Selon ce rapport, l’indice de référence de la Bourse de Casablanca a enregistré une performance annuelle de +12,8%. La capitalisation boursière a atteint 626 milliards de dirhams à fin décembre 2023, contre 561 milliards de dirhams en 2022.

Le rapport souligne que le volume annuel des échanges a augmenté de +13%, atteignant 65 milliards de dirhams. Le marché central a vu son volume augmenter de +3,1% par rapport à 2022, représentant près de 51% du volume total des transactions, avec un ratio de liquidité restant stable autour de 8,8%, précise l’AMMC.

Lire aussi : AMMC : « le Maroc a besoin d’investissement pour soutenir son développement »

Pour l’industrie de la gestion collective, l’actif net des Organismes de placement collectif (OPC) a atteint 666 milliards de dirhams, en hausse de +15,8% en 2023, avec un total de 667 fonds, soit 28 de plus qu’en 2022. Les Organisme de Placement Collectif Immobilier (OPCI) ont particulièrement bien performé, avec des actifs nets atteignant 86 milliards de dirhams, soit une augmentation annuelle de +48,2%, suivis par les FPCT avec 18 milliards de dirhams (+27,1%) et les Organismes de placement collectif en capital (OPCC) (+8,7%), relate -t-il.

L’actif net des Organismes de placement collectif en valeurs mobilières (OPCVM) a progressé de +11,8% par rapport à fin 2022, s’établissant à environ 560 milliards de dirhams. Comme les années précédentes, la répartition de l’actif total des OPCVM montre une prédominance des valeurs non cotées, représentant 78% de l’actif total investi, suivies des autres éléments d’actif (12,2%) et des valeurs cotées (9,8%), souligne l’autorité

Une dette privée en hausse de 35,3%

En matière de dette privée, les levées de capitaux se sont chiffrées à près de 87 milliards de DH en 2023 contre 64 milliards en 2022, en hausse de +35,3%, indique le document.  « Pour ce qui est des titres de Capital, les levées ont atteint 656 millions de dirhams dont 600 millions relatif à l’introduction en bourse de la société « CFG BANK » expliquent-ils.

Selon le rapport, les levées de dettes ont concerné le secteur financier à hauteur de 74% et le secteur des mines à hauteur de 21%. Dans ce contexte, l’encours des obligations s’est situé à 175 milliards de dirhams à fin 2023, en hausse de +2,3% par rapport à fin 2022 et l’encours des titres de créances négociables s’est élevé à 81 milliards contre 78 milliards à fin 2022.

Compte-titres : les personnes physiques résidentes représentent  86,5% des investisseurs

Le texte révèle que le nombre des compte-titres s’est élevé à 193 942 comptes, principalement détenus par les personnes physiques résidentes (86,5%). Le nombre des clients des sociétés de bourse actifs sur le marché boursier a progressé de +51% pour atteindre 11 571 clients à fin 2023 dont 9 479 sont des personnes physiques marocaines.

Pour ce qui est de l’activité sur le compartiment central de la Bourse de Casablanca confirme la structure de marché portée par les personnes morales domestiques. « Les OPCVM et les personnes morales marocaines cumulent en effet 72% du volume transigé, en légère baisse par rapport à l’année 2022 (78%). Les personnes physiques marocaines ont réalisé, quant à elles, une part de 14%, en hausse de 2 points de pourcentage en glissement annuel. De leur côté, les étrangers ont drainé une part de 10%, en hausse de 3 points de pourcentage par rapport à 2022 ».

Lire aussi : AMMC : présentation du plan stratégique 2024-2028

Les auteurs du rapport signalent que la part de la capitalisation boursière détenue par les étrangers et les MRE « avoisine 27%, principalement constituée de participations stratégiques (92%) ». Ajoutant que les parts et actions OPCVM, l’actif net est détenu majoritairement par les entreprises financières l’instar des années antérieures. Ces dernières détiennent en effet 72,4% de l’actif total, essentiellement investi dans les OPCVM obligataires.

Au niveau de la conservation des titres, l’encours global des avoirs conservés par le dépositaire central Maroclear s’est situé à 2 240 milliards de dirhams à fin 2023 pour un total de 1 677 titres conservés. L’activité opérationnelle dégage une moyenne quotidienne des flux dénoués de 85 milliards de dirhams et plus de 1 290 opérations sur titres réalisées à fin 2023, dont 1 105 paiements d’intérêts et 166 paiements de dividendes.

Laissez-nous vos commentaires

Temps de lecture : 4 minutes

La newsletter qui vous briefe en 5 min

Chaque jour, recevez l’essentiel de l’information pour ne rien rater de l’actualité

Et sur nos réseaux sociaux :

Dacia lance la fabrication du premier véhicule hybride «Made in Morocco»

L’usine Renault Group de Tanger vient de lancer la production du Dacia Jogger, le premier véhicule hybride fabriqué au Maroc. Destiné au mar…

Les retombées économiques des JO sur la France en question

Une étude réalisée par le Centre de droit et d’économie du sport (CDES) de Limoges au moment du dépôt de la candidature de Paris 2024, avait…

TGR : les recettes douanières en hausse de 8% au S1-2024

Les recettes douanières nettes du Maroc ont atteint près de 43,8 milliards de DH (MMDH) au cours des six premiers mois de 2024, marquant une…

L’ONCF modernise ses quais avec un nouveau système de contrôle d’accès

L'Office national des chemins de fer (ONCF) a annoncé le lancement d'un ambitieux projet pour améliorer la sécurité et la fluidité sur ses q…

Aquaculture : l’ANDA dresse son bilan annuel

L’Agence nationale pour le développement de l’aquaculture (ANDA) a tenu sa 23ème session du Conseil d’Administration à Rabat sous la préside…

Dakhla: inauguration d’un centre d’essai pour la décarbonation du transport maritime

Un Centre d’essai et de recherche d'Airseas, entreprise française spécialisée dans le développement de technologies éoliennes pour la propul…

L’actionnaire majoritaire d’IAM déçu par la décision de la Cour d’appel de Casablanca

Le géant émirati e& (Etisalat and), détenteur de la majorité des parts de Maroc Telecom, a exprimé sa déception face à l'arrêt de la Cou…

Tourisme : plus de 7 millions d’arrivées à fin juin

Les arrivées touristiques au Maroc continuent de croître depuis le début de l'année. Au cours des six premiers mois de 2024, le Royaume a ac…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée Champs requis marqués avec *

Poster commentaire