Temps de lecture : 2 minutes

Khouribga : coup d’envoi du 23e Festival international du cinéma africain

Temps de lecture : 2 minutes

Catégorie Afrique, Culture , En Bref

Temps de lecture : 2 minutes

Le rideau a été levé, samedi 6 mai, sur la 23e édition du Festival international du cinéma africain de Khouribga (FICAK), placée sous le Haut patronage du roi Mohammed VI. La cérémonie d’ouverture de cette édition, qui se poursuit jusqu’au 13 mai, a vu la présence de figures emblématiques du 7e art et de personnalités du monde de l’art, de la culture et des médias. Elle a été marquée par un vibrant hommage au réalisateur burkinabè, Drissa Touré, en reconnaissance de ses contributions au cinéma africain.

Jury de la compétition

Pour le jury de la compétition long métrage, il est présidé par le cinéaste burkinabé Meda Stanilsas Bemile. Il se compose de Hendaoui Fayza (Égypte), Nawfal Baraoui (Maroc), Pedro Simao Claudio (Angola) et Désiré Begro (Côte d’Ivoire).

Quant au jury de la compétition court métrage, organisée pour la première fois de l’histoire du Festival, il est présidé par l’actrice marocaine Salima Ben Moumen. Il comprend Fadonougbo Aolo Sétondji Dimitri (Bénin) et Catherine Sylvie Monique (France).

12 longs métrages en lice

La compétition officielle de cette 23e édition connait la participation de 12 longs métrages. On en cite notamment « Jalaldin » de Hassan Benjelloun, « L’Oasis des eaux gelées » de Raouf Sebbahi, « Sadrack » de Narcisse Wandi, ou encore « La Plantation des planteurs » de Dingha Jaune Eystein.

Pour rappel, la première édition du FICAK remonte à 1977. Il est considéré comme l’un des plus anciens festivals de cinéma au Maroc et le 3e festival du film africain à l’échelle du continent après ceux du Fespaco qui date de 1969 et de Carthage (1966).

Laissez-nous vos commentaires


Temps de lecture : 2 minutes

La newsletter qui vous briefe en 5 min

Chaque jour, recevez l’essentiel de l’information pour ne rien rater de l’actualité


Et sur nos réseaux sociaux :

Commerce extérieur en Afrique : la BAD approuve un accord de 70 M$ avec la BCP du Maroc

Commerce extérieur en Afrique : la BAD approuve un accord de 70 M$ avec la BCP du Maroc

Dans le but de promouvoir le commerce extérieur en Afrique, la Banque africaine de développement (BAD) a approuvé un accord de participation aux risques d'une valeur de 70 millions…
Cinéma africain

Jouahri remet au Roi le rapport annuel 2022 de Bank Al-Maghrib

Le roi Mohammed VI a reçu ce samedi au Palais royal de Tétouan, Abdellatif Jouahi, le wali de Bank Al-Maghrib. Ce dernier a présenté au Souverain le rapport annuel de la banque Cen…



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée Champs requis marqués avec *

Poster commentaire