Aller au contenu principal

Certes, le flux net des investissements directs étrangers a reculé de 17 % à fin mai. Mais, cette baisse de régime ne donne pas forcément une idée du comportement des IDE en fin d’année. Malgré le décrochage de 33 % du flux net à la même période en 2018, l’année s’était achevée sur une hausse de 29 % !

lebief.ma - banniere-covid

L'essentiel de l'actualité Investissements étrangers directs