Aller au contenu principal

Depuis son indépendance, le Maroc n’a cessé de militer pour parachever son intégrité territoriale. Si le protectorat français a procédé à une amputation systématique du territoire marocain entre 1912 et 1955, le colonisateur espagnol s’est adjugé des territoires depuis le XVe siècle et en a gardé certains après la libération du Royaume. La crise diplomatique entre Rabat et Madrid, enclenchée au mois de mai 2021, ainsi que la énième provocation ibérique sur l’île de Nekkor le 1er juin 2021, à quelques mètres de la plage Quemado à Al-Hoceima, nous rappellent l’amère réalité cinglante de la présence espagnole sur des territoires marocains, les dernières colonies en Afrique.

lebief.ma - banniere-covid

L'essentiel de l'actualité îles