Aller au contenu principal

Alors que le Maroc fait face à une forte recrudescence de la pandémie du coronavirus, la Société marocaine de la médecine d’urgence (SMMU) a publié un livre blanc dénonçant la situation chaotique des services de soins d’urgence et pré-hospitaliers. De plus, afin de régler le problème des tarifs exorbitants pratiqués actuellement pour les prestations liées à la Covid-19, le ministre de la Santé, Khalid Aït Taleb, les représentants de l’Agence nationale de l’assurance maladie (ANAM) et de l’Association nationale des cliniques privées (ANCP) ont tenu mercredi 11 novembre une réunion d’urgence à ce sujet.

Les structures hospitalières de Casablanca et Salé déplorent leur imminente saturation face à la recrudescence de la pandémie du coronavirus. Les deux villes comptent désormais le plus grand nombre de contaminations à la Covid-19 avec 2059 cas à Casa...

Mercredi 12 août, le Maroc a enregistré son plus grand nombre de contaminations depuis le début de la pandémie du Covid-19 en mars dernier (1499 cas en 24 heures). La situation devient alarmante, surtout dans la ville de Marrakech. Selon L’Économiste...

La recrudescence de la pandémie du coronavirus au Maroc attise la crainte du gouvernement et des citoyens. Pour contenir la progression vertigineuse qu’a connue le virus ces deux dernières semaines et qui a provoqué une augmentation sans précédent du...

Les hôpitaux du nord-est syrien sont débordés par l'afflux de patients du camp d'Al-Hol, qui accueille civils et familles du groupe Etat islamique (EI) sortis du "califat" déchu. Entre 30 et 50 patients, principalement des femmes et des enfants, sont...

lebief.ma - banniere-covid

L'essentiel de l'actualité hopitaux